Les 16 et 17 Mars 2022 s’est déroulé, à la Faculté de Pharmacie de Lille, le Séminaire Interprofessionnel (SIP) organisé par la Faculté de Médecine.
Ce séminaire existe, entre autres, grâce au financement inter-URPS des Hauts-de-France.
Le département d’orthophonie participe à ce projet ainsi que quelques étudiants de 5ème année.
Le comité organisateur du SIP invite chaque année les différents URPS financeurs à participer en tant que membre du jury à la présentation des différents projets, présentation qui clôture ce séminaire.
Ce séminaire regroupe des étudiants de différentes facultés et écoles (médecine générale, pharmacie, orthophonie, sage-femme, infirmière, kiné) qui doivent travailler, sur la base du volontariat, en interpro sur des problématiques de terrain.
Ils disposent d’une journée et demi pour élaborer un projet sous ses différents aspects (cadre juridique, organisation matérielle et technique, financement, propositions de missions etc.) avant de le présenter aux membres du jury lors de la quatrième demi-journée.
Cette année, quatre groupes d’une dizaine d’étudiants chacun ont travaillé sur le thème de l’élaboration d’une MSP.
Chaque groupe avait à sa disposition un descriptif de la situation géographique, des professionnels de santé présents et de la population de la commune et du bassin dans lesquels sa MSP allait devoir venir s’intégrer.
Les étudiants devaient :
– Travailler sur les besoins de santé en fonction de la population et de la zone géographique,
– Trouver les différentes solutions de financement existantes,
– Imaginer un bâtiment pour accueillir leur MSP (plans, répartition des espaces, etc.)
– Trouver des moyens d’attirer de nouveaux professionnels et d’intégrer les professionnels déjà présents sur le secteur
– Réfléchir à la problématique de l’accès aux soins
– Proposer des solutions afin de permettre une coordination des soins plus efficace
– Proposer des projets de santé propres à la MSP
– Réfléchir à comment utiliser les ressources du secteur pour améliorer leur offre de soins et le développement de leurs projets de santé
Suite à chacune des présentations, les professionnels composant le jury pouvaient émettre des remarques, appuyer certaines propositions, relever certains problèmes et suggérer certaines améliorations ou axes de réflexion supplémentaires.
Il a, par exemple, été relevé :
– L’importance de l’agencement des différents espaces, les contraintes existantes à la réalisation d’un projet à étages,
– L’importance des espaces de réunion et de travail en groupe,
– La nécessité d’intégrer les nouveaux professionnels de santé que sont, par exemple, les infirmières aux pratiques avancées, les secrétaires accueillantes, aux MSP,
– L’importance des événements de cohésion pour améliorer les liens entre les différents professionnels et favoriser la coordination,
– La nécessité de penser et travailler sur des projets de soins et de prévention transversaux qui permettent une participation de tous les acteurs de santé de la MSP et pas seulement des médecins/infirmiers/ pharmaciens,
– L’importance du rôle du coordinateur au sein d’une MSP,
– L’interdiction de publicité des professionnels de santé,
– Etc.
Ce séminaire est très enrichissant car il permet aux étudiants de penser et vivre le travail en inter-pro en amont de leur entrée dans la vie professionnelle, ce qui ne peut être qu’un atout pour la mise en place future d’une bonne coordination interprofessionnelle.
Il est reconduit tous les ans depuis 2014.

Audrey SADET
URPS Orthophoniste